6 mois d’absence

Hello !!!

Cela fait plusieurs mois que je n’ai pas écrit ici, pour celles et ceux qui me suivent sur instagram, vous savez déjà pourquoi.

Je suis enceinte de 9 mois ! Déjà ??? Ouais enfin plutôt ! J’en ai profité pour faire une belle pause sur le blog. En effet, je me suis retrouvée en manque total d »inspiration, et même si j’avais voulu parler de la grossesse, j’étais beaucoup plus en recherche d’informations diverses.

J’ai aujourd’hui plus de recul pour parler de cette « merveilleuse » (et très fatiguante) expérience qu’est la grossesse.

Premièrement, je suis très contente de cette grossesse, même si je ne m’y attendais pas du tout, et que ce n’étais pas (mais alors pas du tout) dans nos plans à court terme (ni à moyen terme). Je nous voyais en janvier, à braver le froid canadien mais à deux, pas à trois.

giphy (6)

Je me rappelle même de ce que je me disais intérieurement cet été. Ma grande, plus jeune tu te serais déjà vu maman à 26 ans, au moins du premier, mariée et dans une belle maison à moi. Et finalement, tu vas sur tes 27 ans, pas de maison, une expatriation de deux ans minimum de prévue, ce qui repousse bébé number one à 30 ans au moins.

Un grand monsieur a dû m’entendre de tout là-haut, a dû bien rigoler, et s’est dit, tu vas voir ma belle, tu vas voir… Il doit d’ailleurs encore être en train de rigoler, mais ça va, la blague est bonne.

Malgré la bonne nouvelle, on a quand même pris un grand coup derrière la tête.

Au final, il n’a jamais été question d’abandonner notre PVT (permis vacance travail, à savoir notre visa pour le Canada) puisque nous sommes bien décidé à aller vivre hors de France, et bizarrement, en ayant un bébé, cela nous pousse encore plus à partir.

Les changements en terme d’état d’esprit :

Il n’y a aucun changement comme dit plus haut. Que l’on s’expatrie à deux ou à trois avec un petit bout, cela revient au même, il faudra juste plus d’organisation,  mais cela n’est pas insurmontable. On est pas les premiers, et on ne sera certainement pas les derniers.

On est donc parti en vacance trois semaines en janvier pour activer le visa, puis pour des raisons financières (un accouchement au Canada nous reviendrait trop cher, n’étant pas résident permanent) je finis tranquillement ma grossesse en France. Nous partirons à la fin de l’été, si tout va bien.

Les changements corporels :

Du premier au troisième mois : c’est le combat dans mon ventre. En fait, j’ai passé un mois et demi sur les trois premiers mois a me demander qui étaient donc les agents du BTP ayant entrepris des travaux dans le bas de mon ventre. J’avais constamment l’impression d’avoir une pierre invisible dans le bas de mon ventre, en fait, c’est juste ton utérus qui s’étire sans que personne ne voit rien. Sans faire mal, on ressent une gêne constante.

D’ailleurs je passe mon petit coup de gueule, je suis en colère contre toute cette congrégation de mères qui disent que la grossesse c’est magnifique. C’est pas magnifique du tout en vrai, vous mentez dans votre secte !

J’ai passé trois mois à dire à mon chéri qu’il ne risque pas d’y avoir de deuxième si je passe 9 mois comme ça.

D’ailleurs on en parle des trois premiers mois ? Entre les hormones qui font n’importe quoi et petit bout qui pompe littéralement toute ton énergie, que tu es même fatiguée psychologiquement de ne faire que dormir (c’est tout un concept), les ligaments de l’utérus qui tirent, les fameuses nausées, et le fait que tout te dégoûte, tu te demandes pourquoi le recours aux mères porteuses est interdit en France.

A la fin de ce troisième mois nous avons eu la toute première échographie. C’est également à ce moment là que j’ai pleinement réalisé que j’avais un petit être dans le ventre qui faisait sa propre routine journalière à l’intérieur. Tu le vois bouger, faire des bonds sur le dos, et réellement ressembler à un bébé. L’émotion était au rendez-vous, depuis, j’attends juste de l’avoir dans mes bras.

Du quatrième au sixième mois : c’est juste les mois de la délivrance, sans rire !

On dit que généralement tous ces maux disparaissent au second trimestre. Cela a bien été mon cas halleluiah. Je suis de tout cœur avec celles qui en ont des nausées et vomissements jusqu’au 9ème mois, vraiment. J’ai d’ailleurs passé trois semaines à crapahuter dans toute la ville de Montréal, je n’avais même pas l’impression d’être enceinte, un bonheur.

Le second semestre est juste magique. Non seulement le ventre s’arrondit harmonieusement mais chose non négligeable, on commence à sentir petit fœtus (c’est affectueux) bouger. Au tout début c’est comme des petites bulles qui éclatent dans ton ventre (comme des gaz, mais ce n’en est pas assurément hihihi) pour au fil du temps sentir de réel coup.

En rentrant début février de ces trois semaines de bonheur à l’autre bout du monde, je suis bien retombée sur terre. J’ai d’ailleurs moins fait la maligne, le bébé commençait à peser son poids, et le mal de dos devenait quotidien, donc le repos était donc de mise.

C’est également à se moment là que tous les rendez-vous médicaux s’enchaînent : seconde échographie, inscription à la maternité, visite de la maternité, sans oublier les prises de sang mensuelles.

C’est lors du 5e mois que l’on a appris que petit chou avait des cacahuètes et que c’était un gros gourmand, il bougeait déjà bien et était en bonne santé.

Mon humeur, je m’amuse à me dire qu’elle est liée au bébé, et que je vais faire un môme mi-énervé contre le monde entier, mi-sensible / pleureur, potentiellement glouton, très bon public (puis très mauvais public), gros dormeur, chiant (et même attachiant). Ça fait beaucoup en une journée non ?

Bref, je suis impatiente de rencontrer ce petit bout d’homme, qui se manifeste de plus en plus en donnant des coups, à ses propres heures d’activité intense (quand je souhaite dormir sinon c’est pas drôle), il partage déjà mon amour pour Beyoncé et Fally Ipupa (si je vous l’assure roooo). J’avoue que je gagatise déjà au grand dam du chéri.

30656795_10215819179141103_6204984826429177856_n30688460_10215819179261106_1922674433978269696_n

J’ai entamé le troisième trimestre tout aussi bien niveau santé, mais au niveau moral, j’ai toutes les questions liées à l’accouchement qui commencent à se bousculer dans ma tête, avec en premier lieu, quel va être le niveau de douleur. Puis, est-ce que tout va bien se passer, va-t-il être en bonne santé, est-ce qu’il va suivre sa courbe, etc ?

Mais ce dont je suis sûre, c’est l’amour que l’on va lui porter sera fort, tout comme le fait que l’on sera de bons parents.

Mon corps s’est mis en mode répétition générale à la fin de mon 7e mois, j’ai donc un petit aperçu (léger en terme de douleur) de ce qu’est une contraction.

J’espérais faire partie du 1% de femmes qui n’ont aucune douleur lors des contractions de travail (je crois que c’est mort non ?).

Ce qui n’arrange rien aux interrogations, c’est que l’on a fini les cours de préparation à la naissance, et comment dire, il y a tout plein d’acte dont personne ne te parle. Malgré tout, même si toute information est toujours bonne à prendre, il y a certaines choses que j’aurai voulu ne pas savoir. Vivre dans le déni jusqu’au jour J ça a parfois du bon.

Pour celles n’ayant jamais accouché, je vous laisse dans le déni et l’innocence, rien est insurmontable, et ça restera l’un des plus beaux jours de votre vie.

D’ici deux à quatre semaines (je prie pour qu’il ne dépasse pas le terme), petit bout va pointer le bout de son nez. On est opérationnel pour recevoir le petit chef, et j’attaque nos sacs pour la salle de naissance et le séjour en maternité. D’ailleurs s’il y en a certaines qui ont besoin d’une liste complète, vous pouvez m’envoyer un message.

A ce stade, je rêve juste d’accoucher, de perdre mes kilos de grossesse, retrouver mon corps d’avant (je sais c’est utopique) et surtout bouger sans être encombrée par son propre corps. Mon obstétricien m’ayant conseillé de me reposer, autant vous dire que si je ne le vois pas venir d’ici le 15 mai, j’actionne la méthode ASV (passage aspirateur, serpillière, vitre), la méthode italienne (je vous laisse deviner tout seul) et la course dans les escaliers combinées.

 

giphy (5)
Allez Bye

Il y a quelques jours, mes amours de grande cousine et de petite sœur m’ont organisées une super baby shower entourée de mes amies. Je remercie encore toutes mes copines de s’être déplacée pour cette super journée et à ma famille pour cette délicate attention. Je vous aime fort !

31784642_10215965266953207_7233975500681510912_n

Pour les bordelaises, voici un gâteau qui a fait l’unanimité aussi, fait par Sandrine Coissac. Elle confectionne des gâteaux pour tout événement tel qu’anniversaire, babyshower… Elle est située à Bergerac. N’hésitez pas ses gâteaux sont divins, ni trop sucré et absolument pas sec à l’intérieur, c’est un régal.

19 commentaires sur « 6 mois d’absence »

  1. Courage plus que quelques jours. Si tu souhaites l’allaiter, saches qu’il existe sur fb un groupe de soutien : les tire allaitantes bienveillantes. Les mamans allaitantes ou tire allaitantes exclusives (ne donnant pas le sein) ou non exclusive sont les bienvenues. Il parait que les feuilles de framboisier aide bien aussi mais je n’ai pas testé.

    J'aime

  2. Bien (re) venue par ici, je te souhaite beaucoup de bonheur pour la suite et pour votre expatriation.
    Et oui parfois on fait des plans et puis le grand monsieur là-haut chamboule tout, c’est aussi ça la vie
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Hihihi merci très contente de revenir ! Et oui, personne ne peut prédire le futur malgré tous les projets que l’on peut faire 😊 merci pour ton message ! Bisous 😘

      J'aime

    1. Merci beaucoup ma belle !!! Oui on souhaite vite le beau ventre harmonieux puis à 9 mois on veut juste que le ventre disparaisse hahaha indécision bonjour ! Merci pour ton message 😘

      J'aime

  3. Félicitations pour ton petit ! On ne peut que te souhaiter le meilleur, c’est une nouvelle vie qui va commencer 😉 J’aime beaucoup comment tu décris ta grossesse (ça donnerait presqu’envie d’en faire 1) Plus que quelques jours avant l’un de tes plus beaux cadeaux

    Aimé par 1 personne

    1. Hahaha c’est tout ce que je te souhaite d’en faire un hihihi merci beaucoup !!! Je compte les jours (si ce ne serait-ce les heures hahaha)
      Bisous 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s