Oversize & Chill

Hello !

20643954_10213705547701638_1764516281_n
Chemise :  stradivarius

Je reviens aujourd’hui dans la sphère pour un total look inditex ! C’est fou comme ce groupe prend de la place dans mon dressing et importune mon banquier !

Cet idée de look je l’ai eu en dénichant une petite pépite parmi la masse d’articles soldés jetée dans un coin. C’est une chemise que j’ai eu chez stradivarius pour à peine 5 euros, autant vous dire que je n’ai pas réfléchi longtemps.

Ce qui m’a plu est bien évidemment les boutons sur les manches que j’ai décidé d’ouvrir afin d’apporter un côté original à cette tenue.

Les manches chauve-souris m’ont également conquise, cela donne un côté totalement oversize à cette chemise. Quand ton mec (futur cheum d’ailleurs comme dise les québécois) te dis qu’il pourrait passer ses épaules c’est qu’elle est vraiment large hihihi

Mais justement, j’aime bien le côté je m’en foutiste de cette tenue dans laquelle je mélange tout, du large, des boutons, de l’ouverture et des talons à lacets  🙂

giphy.gif

Il y a des jours comme ça, la petite voie dans ta tête te dis, je mets ce que je veux et fuck le monde (que de vulgarité Kymia damn!!!).

20706672_10213705547661637_1767522278_n
Jean : similaire ici ou ici ou encore ici

J’ai agrémenté cette chemise oversize par un jean noir ultra slim avec des mini franges en bas. Comme on dit large en haut, étroit en bas (et inversement).

20645842_10213705547141624_574850111_n
Chaussures : similaire ici

Mes chaussures viennent également de stradivarius mais c’est une ancienne collection, je ne trouve pas les mêmes sur le net. Ce sont des chaussures ultra confortable, je les portais toute la journée au boulot (bon l’avantage à être au bureau est que tu es souvent assise, mais je crapahutais quand même pas mal). Elles sont confortables pour des haut talons.

20645883_10213705546901618_651754750_n
Bague doré : Mya Bay et bague noire : boutique indépendante

20668359_10213705547221626_306670291_n

20668455_10213705547861642_1965225485_n

20668298_10213705547341629_555754305_n

20643926_10213705547301628_498170991_n

20632582_10213705547741639_330304680_n

20668854_10213705547101623_1584576388_n

cropped-ceea3-img_11732b2528225291.png
Pleins de bisous doux

Body goal : une nouvelle hygiène de vie

Hello !

MAYDAY ! MAYDAY ! Je vais vous parler d’un sujet qui fâche !  On va parler kilos ! Ralala mon corps, ma silhouette, cette grande insatisfaction. Vous me direz, on a toutes nos complexes, un endroit de notre corps que l’on aime pas.

J’ai toujours eu une relation un peu particulière avec mon corps, en passant par « ça pourrait être pire » à « ma chérie, réveille toi, ta bedaine, c’est plus possible!!! ». Je sais pas pourquoi j’entends toujours la voix de Christina dans ma tête quand il s’agit de me gueuler dessus… Et si vous ne l’aviez pas compris, on est plusieurs à loger dans ma tête, voilà pourquoi il y a plusieurs rubriques sur ce blog, à chaque rubrique une de mes personnalités. Je m’égare…

Bref, comprenez le dilemme : petite explication. Je suis passée de 43 kg tout mouillé à 57 kg plus si mouillé que ça. Le concubinage, c’est pas bien ça fais grossir. L’amour oui, les kilos non!

Voici quelques photos avant / après :

 

Mes abdos nutella et moi-même nous sommes mis en quête de retrouver un corps pas forcément fin, mais surtout ferme !

Résultat, on se bouge le c**, on va à la salle 3 fois par semaine (4 en cas de vraiment grosse motivation), on rééquilibre son alimentation, et on boit beaucoup d’eau. Il y a pas de secret !

Je vous emmène donc pour une journée type niveau sport/alimentation :

Le matin : Après le levé, je fais un petit tour des réseaux. Puis je saute dans une tenue de sport et je cours (roule) à la salle pour 9h / 9h30.

J’y fais généralement 30 minutes d’elliptique ou de vélo puis je cours faire de la musculation. Moi qui avait un bon cardio (j’ai fais 11 ans de handball) j’ai du mal à me remettre dans le bain après 3 ans d’arrêt.

En terme de musculation, rien de bien frifrelon, je travaille essentiellement les abdos/fessiers, les cuisses et les bras. Au début, je me focalisais sur mon ventre, en ne faisant que des abdos. Aujourd’hui, je perds plus au niveau du ventre en me concentrant sur une autre partie du corps. Le ventre part plus en travaillant les autres parties principales du corps : cuisses, fesses, bras.

N’hésitez pas non plus à mettre du poids lorsque vous utilisez les machines, vous commencez avec le poids que vous pouvez supporter bien sûr, puis au fur à mesure des séances vous augmentez la difficulté. De toute façon, dès que l’exercice est trop facile à exécuter, c’est que le muscle ne travaille pas, donc compliqué pour avoir des résultats.

11h : le petit-déjeuner est relativement simple. Un pot de fromage blanc avec deux cuillères de confiture et du muesli noisettes ou avec des copeaux de chocolat. C’est le seul chocolat que je m’autorise (vous sentez la dépression?)

14h (à l’heure espagnole) : le déjeuner, toujours une petite salade composé avec un féculent (pâtes, boulgour, riz, quinoa… ), des protéines (émincé de poulet, dès de jambon, œuf…) et des légumes.

Le soir carte libre sur le repas, on mange à deux avec le doudou mais on essaye de manger équilibré dans tous les cas. On a éliminé toutes les cochonneries en tout genre,  les boissons sucrées… En ce qui concerne le pâté, la charcuterie et le fromage, c’est toujours avec modération….

Et bien entendu, boire beaucoup d’eau, environ 1L / 1L50 par jour.

En attendant le départ au Canada, je ne travaille pas donc il est d’autant plus facile d’avoir ce rythme de vie. En effet, j’essaye de profiter de cette période pour me recentrer sur moi-même, et la reprise du sport en fait partie.

Cela fait un peu plus d’un mois que je suis à fond, et j’ai perdu 2kg, perdu également en tour de taille et je suis un peu plus ferme. Mais il y a encore beaucoup de travail hihihi.

Mais au final, je me dis que l’on fasse 43kg ou bien 90kg, le principal est de s’accepter. Je ne serais pas de meilleure humeur avec 10kg de plus ou de moins. Le poids n’est pas le problème, il faut juste se muscler.

Un corps se façonne, se modèle et pour arriver à un résultat qui nous plait, il faut garder une certaine motivation, en sport et en alimentation. Mangez équilibré, mais ne vous privez pas, mangez de tout ! C’est votre volonté et votre détermination qui vous feront arriver à votre objectif. Toutes les fit girls n’ont pas obtenu des résultats en un jour, il faut être assidu également.

Petit aparté, il faut faire attention sur insta, tous les comptes dit « fit » ne sont pas à suivre, le sport a outrance je ne pense pas que ce soit sain sur le long terme en vrai, puis certaines arrivent très bien à se mettre en valeur par leur pose. Il ne faut pas non plus se dire je veux le même corps que telle ou telle fille, mais plutôt qu’est-ce ce que moi je peux faire pour me raffermir.

A contrario, je vois beaucoup de filles qu’on appelle Plus Size sur insta qui ont vingt fois plus de confiance que des filles plus fines, et elles sont rayonnantes dans leur manière d’être et la façon dont elles s’habillent pour sublimer leur silhouette. Je pense notamment au compte de Gaëlle Prudencio sur Instagram. Cette femme est juste magnifique autant dans sa personnalité et dans la manière d’assumer ses rondeurs (et elle s’habille merveilleusement bien).

Personnellement, j’ai aussi la chance d’être avec quelqu’un qui m’accepte telle que je suis, avec mes 13kg en plus, ma cellulite, mes vergetures et ma bedaine, et ça, ça n’a pas de prix. Je me préfère largement avec plus de rondeurs à travailler car au final, quand j’étais toute fine, j’avais énormément de complexes. Au final, la seule chose que je regrette sont mes abdos et la fermeté mais j’y travaille.

Assumez-vous les filles, un corps se transforme par le sport, s’enveloppe par le vêtement. Chouchoutez-vous, faites attention à vous et votre corps vous le rendra. Faites vous plaisir, allez faire le marché pour faire le pleins d’idée (et faites les magasins pour vous embellir…)

Je précise que je ne fais aucun régime et mange totalement à ma faim hein, on ne se prive pas ! Halte aux régimes ici !

Et comme ils disent les gens de la pub : Mangez, bougez ! Ou 5 fruits et légumes par jour comme vous voulez.

Ps : la menthe et l’eau du mojito ne compte pas, ni le salade/tomate/oignon de ton kebab 😉

cropped-ceea3-img_11732b2528225291.png
Pleins de bisous doux

Les déboires de débutante dans le blogging et conseils pour les éviter

Hello!!!

Je vous écris tout pile après avoir craqué et tout recommencé à zéro au niveau du blog. Pas au niveau des articles, mais plutôt au niveau de l’apparence, et je me suis dis, tout ce que j’aurais pu éviter au début, toutes les petites erreurs je les paie là, et obligé de tout recommencer au début.

Cela faisait de nombreuses années que j’avais envie de bloguer, et le doudou me poussait, mais je n’avais pas assez confiance en moi pour exposer toutes mes idées ici. Puis un jour, « fuck le monde » tu te lances malgré tes indécisions. Depuis, autant vous dire que je me prends au jeu et que j’adore !

Donc toi qui a peur de te lancer, je te fais un petit topo des bonnes questions à se poser, des choses à faire et à ne pas faire pour bien commencer.

La fameuse question : Pourquoi bloguer ?

20370519_10213585090970295_1065149005_n

Tu dois absolument te poser la question, pourquoi as-tu envie de bloguer? Quelles sont tes réelles motivations?

Personnellement, au delà du rêve de la blogueuse à succès (qui arrive seulement à certaines, et pas à toutes), j’ai toujours aimer écrire. Il y a même un moment où je pensais devenir journaliste c’est pour vous dire (avant que je me rende compte que les écoles étaient chers et que mes parents n’avaient pas les moyens). Et je redécouvre ce plaisir d’écrire à travers ce blog.

As-tu envie de partager tes idées, et en un sens, les confronter aux regards et au jugement d’autrui? Si tu pars avec trop de peurs, tu n’arriveras pas à transmettre correctement tes idées.

Choisir sa plateforme

Mes débuts ont été archaïques. Il faut savoir sur quelle plateforme tu veux créer ton blog, te familiariser avec le code html, puis te familiariser avec l’édit hébergeur… Il y en a plusieurs :

  • Blogger,
  • WordPress
  • Tumblr (j’avais jamais capté que tu pouvais faire ton blog dessus)
  • Overblog

Je m’étais dirigée vers Blogger car sur les sites, on laissait entendre que c’était plus facile lorsque l’on ne s’y connaissait pas en code html. Quelques mois après, je change précisément à cause du défaut chez Blogger, le manque de liberté. Mon blog ne me ressemblait pas, n’était pas clair et là, sous WordPress, il ressemble un peu plus à ce que je veux apporter et plus que tout il me plait!

J’ai pas encore assez de recul pour dire que telle ou telle plateforme est mieux qu’une autre. Seulement, je trouve WordPress beaucoup plus intuitif au final, je n’ai pas eu de problème majeur à transférer mon blog, prendre un nouveau nom de domaine et refaire la personnalisation.

Personnaliser son blog

Une fois que tu as trouvé le bon hébergeur pour toi, il faut s’attaquer à la personnalisation. Alors soit tu es déjà connaisseur en montage de site web, blog etc et là tu n’auras aucun problème pour cette partie, soit comme moi, tu vas faire tous les blogs possible et inimaginable pour trouver des solutions à tes problèmes. Que ce soit du simple comment sauvegarder l’ensemble de mon blog à comment faire pour que le blog face 100% de la largeur de la page… google it !!!

Pour ça, je vous mettrai en fin d’articles des blogs qui m’ont bien aidée pour personnaliser mon blog quand j’étais sous blogger.

Que ce soit sur n’importe quel hébergeur, il te faudra choisir un thème prédéfini. Ce qu’on appelle un thème, c’est l’apparence générale de ton blog. Il est important car c’est la première chose que voit le lecteur. Ils sont prédéfinis oui, mais selon l’hébergeur, tu peux plus ou moins les personnaliser à ton image. Comme dit plus haut, avec Blogger tu as une vingtaine de thème il me semble mais il y a peu de moyen de rendre ce thème à ton image et je ne m’y connais pas assez en html pour oser m’y essayer. Ce que j’aime chez WordPress est le choix que t’offre la plateforme. Il y a près de 2500 thèmes gratuits ou payants. J’en ai pris un gratuit mais j’ai pu le personnaliser en un blog que j’aime.

Choisi bien ton thème, car si le blog n’est pas assez clair, trop chargé, les lecteurs ou les lectrices n’auront pas envie d’aller plus loin.

Et il doit te plaire avant tout : ne fais pas en fonction de ce qui est à la mode (le minimalisme par exemple, à savoir les blogs épurés) mais essaye de mettre en avant ce qui est important. Ce que tu veux mettre en exergue.

Le problème de thème chez blogger peut être contrer en cherchant des thèmes gratuits ou payants sur le net, il y en a une multitude.

Trouver sa ligne éditoriale

20292270_10213585090810291_1634639008_n

La ligne éditoriale, c’est le thème principal de votre blog, sur quoi vous aller parler en priorité. Est-ce un blog sur la mode, sur la photographie, la lecture ou la cuisine ? Sur quoi veux-tu parler ?

Tu n’es pas forcément obligé de parler sur un seul sujet. Par exemple, j’ai décidé sur mon blog de parler de tout ce qui touche aux femmes. Cela peut paraître généraliste, mais tu parles prioritairement de ce qui t’intéresse, et je suis un peu touche à tout. Donc tu as de la mode, de la beauté, du lifestyle et des billets d’humeurs sur l’actualité.

L’objectif à long terme

20401299_10213585091010296_2020528990_n

Le moment où tu finis tout ton travail de personnalisation, que tu te poses et te dis, bon maintenant… je fais quoi ?!

J’ai à cœur de trouver des articles qui pourraient vous intéresser, des conseils sur la vie de tous les jours, des conseils mode et beauté, mes coups de cœurs, mes coups de blues et mes coups de gueules.

Je ne me prends pas la tête avec ce blog, j’écris sur ce qui m’inspire et j’attends tranquillement vos retours. D’ailleurs, merci aux personnes qui sont passées sur le blog et on pris le temps de m’écrire un petit mot, cela me fais très plaisir et m’encourage pour la suite 🙂

Pour conclure, je dirai que si tu es vraiment passionné parce ce que tu fais, que tu as à cœur de le partager, cela est fait pour toi. Par contre, si tu n’es pas curieux de découvrir différents domaines tel que l’informatique, la gestion des réseaux sociaux, la photographie… Bloguer n’est pas forcément fait pour toi car tout ce qu’il y a à côté deviendra une contrainte.

Liste des blogs qui peuvent t’aider :

 

cropped-ceea3-img_11732b2528225291.png
Pleins de bisous doux

Day to Night look

Hello !!!

Top : ancienne collection similaire ici
Veste :  ancienne collection similaire ici
Boyfriend : Justfab
Tennis : Converse
Escarpin : ancienne collection similaire ici ou ici

Je vous présente aujourd’hui ce que j’appelle un look de flemmarde. Oui, la fille qui n’a vraiment pas envie de se prendre la tête pour sortir le soir arrivé.

Je commence ce look par la version jour :

 

 

 

 

 

 

 

Le pantalon boyfriend, je me disais que cela ne sera jamais pour moi. Je suis une inconditionnelle du jean slim voire skinny, et dans ma vision des choses, le jean boyfriend n’allait qu’à un certain type de fille, à savoir grande et mince.

J’ai trouvé ce jean sur le site de Justfab. En effet, le site m’avait prélevé 39,99 euros car je n’avais pas « passé le mois ». Le principe sur ce genre de site est de dépenser tous les mois 39,99 euros (ou plus) et dans le cas où tu ne veux rien acheter, tu « passes le mois ». Cependant, quand tu oublies, tu te fais prélever de 39,99 euros.

J’avais donc un crédit à utiliser sur le site. J’ai choisi ce pantalon boyfriend car je commence à avoir une pile conséquente de jean slim en tout genre, et cela me change de mon style habituel.

Et comment vous dire, l’essayer c’est l’adopter ! J’adore le fait d’être totalement à l’aise dans ce pantalon, il est assez loose pour être libre de ses mouvements. Il est parfait pour une journée entre fille à crapahuter en ville.

Le jean blanc est de saison, comme chaque été. Je ne sais pourquoi j’associe le jean blanc au printemps et à l’été, cela fait très estival avec un petit haut imprimé. Ici, j’ai associé ce jean à un haut noir, simple, pour garder un côté classe avec le décolleté dans le dos.

Et pour finir ce look décontracté, des converses. Mes petites converses d’amour. Si vous avez lu certains de mes articles modes, j’ai constamment des articles coup de cœur, je suis un vrai cœur d’artichaut. Ces converses sont vues et revues mais j’ai toujours adoré le style. J’ai commencé il y a 10 ans maintenant avec les converses hautes blanches également, qui suite à plusieurs fêtes de Bayonne, m’ont malheureusement quittées (snif!). Moi aussi quelle idée d’y aller en converse… bref…

J’ai voulu créer à partir de cette base un look pour une soirée

 

 

 

 

 

 

Pour une version un peu plus soirée, pour une sortie au restaurant par exemple, ou une soirée assez chic, j’ai opté pour des talons noirs et une veste blazer bleue.

C’est un look toujours aussi décontracté mais avec un côté un peu plus chic. Ainsi, malgré le pantalon loose, les talons rehaussent la silhouette (chose non négligeable pour les petites comme moi) et donne donc une allure plus allongée.

Les talons noirs au bout pointu, c’est un intemporel (j’ai l’impression d’entendre Christina là). Les talons ne sont pas trop haut donc il est facile de marcher avec.

Le blazer est également un intemporel, cela fait un bon moment que j’en ai fais l’acquisition. Il paraît noir sur les photos mais il est bel et bien bleu marine.

J’espère que vous apprécierez ce look tout autant que moi et dites moi ce que vous pensez du jean Boyfriend? Perso je suis une adepte maintenant hihihi

 

Pleins de bisous doux

Bon appétit ! Merci !

Hello !!!

Hier soir avec doudou on est parti tester le restaurant Merci!, à Bègles.

Adresse du restaurant : 10 rue Louis Blériot
33130 Bègles

L’ambiance

C’est un grand restaurant de fruit de mer collé à la Garonne, qui donne une impression d’être sur le bassin d’Arcachon (l’océan en moins), mais à Bègles. Cela faisait un petit moment qu’on voulait le tester, mais le prix de la formule (37 euros) nous refroidissait, sans compter l’apéro et la bouteille de vin blanc, qui à mes yeux est indispensable quand on déguste des fruits de mer.

 

La décoration du restaurant est de type contemporaine, de style bâtiment industriel chic et design avec des poutres métalliques au plafond, des luminaires qui tombent, avec une bonne hauteur sous plafond.
On est arrivé sans réservation à 21h, on était censé attendre 45 minutes. Et au final on a pu rapidement être installé suite à un désistement. Donc pensez à réserver à l’avance pour avoir une place.

Le prix

Une formule à 37 euros qui comprend, 6 huîtres par personne, des fruits de mer à volonté, un poisson et son accompagnement, et un dessert au choix. Et pour les personnes ne souhaitant pas manger du poisson, il y a une côte de bœuf à la carte (500g) pour 29 euros.

Comptez de 21 euros à 70 euros environ pour une bouteille de vin, et de très bonnes bouteilles sont à une vingtaine d’euros. Donnez moi une bouteille de Première Grives et je te refais le monde hahaha, surtout à 25 euros.

Les cocktails sont également très bons et plutôt « abordables », entre 5 et 9 euros. Nous avons pris deux spritz à 9 euros qui étaient excellents.

On s’en est tiré pour 122 euros à deux, mais avec tout ce qu’on a mangé, et la qualité des plats et des produits, cela est largement rentabilisé. On a passé 3 heures dans le restaurant, et l’attente entre les plats permet de goûter à tout sans impression d’exploser.

Les plats

Les huîtres sont ultra fraîches et viennent du Cap Ferret, elles sont franchement excellentes. Elles sont accompagnées de frites, mais je pense que c’est plutôt pour remplir l’estomac des clients et éviter que les gens se jettent sur le buffet de fruits de mer à volonté.

En ce qui concerne les fruits de mer à volonté, il y a du choix : crevettes, tourteaux, couteaux, bigorneaux, bulots, palourdes, coques, moules, langoustines. Et les sauces sont toutes faites maisons : mayonnaise à la moutarde à l’ancienne, aïoli, rougail tomate et rougail banane. En écrivant cet article, j’ai mon estomac qui commence à crier famine, et j’ai encore envie de fruits de mer (mais bon on met pas non plus 122 boules dans un restaurant tous les week-ends donc on se calme sur les envies!).

Les plats se composent essentiellement de poissons (normal me direz-vous), et là aussi il y en a pour tous les goûts : du saumon, du bar, des gambas, des encornets (pardon, mais pour moi ce sont des chipirons, d’ailleurs, j’avais jamais fais le lien…don’t judge me!), et de la sole.

Enfin, en dessert : tiramisu, profiteroles, colonel, fondant au chocolat, carpaccio d’ananas, et irish coffee.

La sole au beurre citronné était excellente, accompagnée de pommes de terre charlotte cuites au four et très fondantes. Par contre, les filets ne sont pas levés, j’ai fais appel au talent du doudou (sinon j’évite les poissons car je déteste m’importuner avec les arrêtes, cela me coupe l’appétit…princesse vous dites? Oui j’assume).

Le doudou avait pris les gambas grillées, il les a malheureusement trouvées trop petites et un peu sèches. Il manquait une petite sauce et il a regretté le bar entier pour le coup, qui avait l’air très bon.

En définitive, après les huîtres, le buffet de fruits de mer et le plat, il reste encore de la place pour le dessert (pour mon plus grand bonheur).

Les profiteroles étaient à se damner (je suis pas objective désolé quand il s’agit de chocolat) et l’irish coffee très bon selon le doudou : « avec beaucoup de chantilly » dit-il.

Pour conclure, cela fait deux ans que nous sommes à Bègles, et nous avons regretté de ne pas y être allés plus tôt. C’est un excellent restaurant de fruits de mer, donc si vous passez à Bordeaux, n’hésitez pas à faire un petit détour dans notre petite commune (on mords pas je vous assure!).

Cependant petit conseil, ne faites pas la même erreur que nous, réservez votre table à l’avance afin de profiter du cadre magnifique qu’offre la terrasse. En effet, la terrasse étant sur les berges arborés de la Garonne, c’est super romantique. Et pour les frileuses, le restaurant propose des plaids polaires hahaha.

Sur ces mots gourmands, je m’en vais manger et vous souhaite une excellente lecture. J’espère vous avoir donné envie de manger au Merci.

Pleins de bisous doux

Mon aventure capillaire

Hello !!!

 

On parle cheveux aujourd’hui, et surtout de la touffe que j’ai sur la tête. J’adore mes cheveux crépus, j’arrive à en faire a peu près ce que je veux. C’est le cheveu le plus malléable je trouve, on peut passer de la jolie touffe ronde sur la tête, au lisse en passant par le bouclé, les frisettes… sans compter les rastas, les tresses collées et j’en passe. Avec tant de possibilité de coiffure, il est dur de ne pas vite se lasser de sa coiffure du moment.

Aujourd’hui j’assume totalement mes cheveux, je sais les chouchouter, ce qu’il faut ou ne pas faire. Mais avant, nos mamans, je parle en général, nous défrisaient les cheveux. Non pas parce qu’elles avaient envie de nous voir avec les cheveux lisses, mais plutôt par grosse flemmardise.

Imaginez une petite de 4 ans à la touffe folle, s’égosillant à la vue même du peigne aux dents fines que sa mère tient dans les mains. Pour calmer les nerfs de nombreuses mamans, dont la mienne, le défrisant était le messie.

Sauf que c’est une vrai merde. Non pas que je juge les filles qui se défrisent les cheveux, c’est juste que sans gros soins continus, les cheveux se casseront obligatoirement. N’oubliez pas qu’un cheveu défrisé est un cheveu mort à la base, donc pour le faire tenir et qu’il ne se casse pas, il faut s’en occuper et le chouchouter.

Ce n’était pas mon cas, je ne prenais pas soin de mes cheveux, donc après moult et moult défrisage, à l’âge de 23 ans, soit fin 2014, je me suis coupée la partie de cheveux la plus abîmée.

Le temps de la transition

Janvier 2015 (sorry pour le bordel de ma chambre étudiante hihihi) : cheveu ondulé (twist out)

Qu’est-ce qu’une transition? 

Une transition est le passage d’un cheveu totalement défrisé à un cheveu totalement naturel. C’est donc cohabiter avec deux textures différentes sur la tête : des longueurs défrisés et des repousses crépus.

Certaines filles voulant revenir au naturel coupent directement l’ensemble de leur cheveu pour repartir avec une base plus saine et éviter ce temps de transition. Personnellement, me retrouver avec la boule à zéro (j’exagère un peu, mais plutôt avec des cheveux très très courts, comme un homme), je n’allais pas assumer.

Donc, au fur à mesure que mes cheveux poussaient, je coupais les pointes, et un beau jour, les repousses ont été suffisamment longues pour couper l’ensemble des cheveux défrisés.

Le temps de la pousse

On dit souvent que le cheveu afro pousse très lentement. C’est archi faux !!! Ils poussent tout aussi vite qu’un cheveu européen, sauf qu’il frise en petit tortillon, donc pour voir la longueur, il faut les étirer.

Avril 2015 : cheveu naturel (sortie du shampoing)

Comme vous voyez, je pars de loin hahaha. Je ressors les vieilles photos et je me rends compte du chemin parcouru ! Ils étaient vachement courts !!!

Très vite, je me suis intéressée au youtubeuses et blogueuses qui parlait de cheveux crépus. Il faut cependant bien choisir les personnes que l’on va suivre pour leur chevelure. Il faut des personnes qui vous ressemble au niveau capillaire et avec à peu près la même longueur. Car le plus dur au final, c’est de regarder des filles ayant une super pousse de cheveux quand toi même tu n’as pas l’impression qu’il pousse. C’est le plus démoralisant mais n’enviez jamais quelqu’un d’autre. Vos cheveux ont simplement besoin de soins adaptés pour eux qui différeront de ceux de la voisine.
Chacun ses cheveux, chacun sa pousse, chacun ses propres produits !

Et ce que je préconise, dès que tu en as marre de tes cheveux, que tu sens que tu vas craquer et les défriser à nouveau, fais toi une coiffure protectrice que tu garderas 4 à 5 semaines, et tu seras tellement contente de retrouver ta petite touffe à chouchouter.

Qu’est-ce qu’une coiffure protectrice ? 

C’est une coiffure qui va avoir comme objectif de protéger tes cheveux du froid ou du soleil, du sable etc… Et surtout ça fait pousser les cheveux : c’est comme une pause capillaire. Ce sont les tresses, les vanilles (twist), le tissage, les tresses collées, le tout avec ou sans rajout, les fausses locks et j’en passe, il y en a une multitude.

Cela fait 3 ans maintenant que je fais comme ça, et mes cheveux s’en porte que mieux, en alternant les périodes où tu laisses tes cheveux naturels et d’autres où tu t’amuses avec des coiffures protectrices.

Avril 2016  : cheveu étiré (blow out)

 

Juin 2016 : cheveu frisé (vieux braid out)

Aujourd’hui 

Je suis amour et volupté, bonheur en moi je vous dis !!! Non, mes cheveux me donne toujours du fil à retordre mais j’arrive à une longueur que j’assume totalement. J’aime sortir avec mon afro malgré le regard parfois réprobateur des gens et les remarques que l’on a toutes entendues au moins une fois dans notre vie : « Dis donc, tu ne t’es pas coiffée ce matin? », « Tu as mis tes doigts dans la prise? », « Je savais pas qu’il fallait venir déguiser comme en 70 » et le pire « je peux toucher? » (non, tu ne peux pas toucher, on est pas au zoo, je ne suis pas un animal, est-ce que je te touche les cheveux moi? non!) Vous avez compris que c’est la dernière qui m’énerve le plus hihihi !

Aujourd’hui donc, je connais parfaitement ma nature de cheveu, les bouclettes qui la compose, si tels produits va les hydrater ou non, et ce que je dois faire en plus sachant que mes cheveux sont peu poreux, à savoir qu’ils ne retiennent pas l’hydratation!

De plus, je peux me permettre de donner différentes formes à mon afro : bouclées, frisées, étirées, et même lisses.

Je vous conseille ce livre de la youtubeuse Curlidole, pour les jeunes naturelles ou les plus expérimentées. Il permet vraiment de comprendre son cheveu crépu, frisé ou bouclé. Il est très compréhensif et très bien écrit, c’est ma nouvelle bible hihihi.

 

Braid out : cheveux tressé (4 tresses collées) défait pour donner un résultat frisé

 

Enfin, le retour au naturel n’a rien de « politique » à savoir que je ne revendique aucun black power ou quoi que ce soit, juste une nana qui veut comprendre son cheveu et se rend compte qu’il est juste beau tel qui l’est.

De plus, niveau produits, je suis adepte du Less is More : je manipule le moins possible mes cheveux, et j’utilise peu de produits. En effet, un shampoing sans sulfate, un après-shampoing, un leave-in (masque ou crème que l’on laisse dans les cheveux sans rincer, c’est fait pour, ne pas utiliser n’importe quel masque), de l’huile de coco et de l’huile de ricin.

 

Pleins de bisous doux

Des soins Homemade pour cheveux crépus naturels

Hello !!!

Aujourd’hui on parle recette, non pas recette de cuisine, le chéri n’en a pas encore concocté et moi la cuisine, c’est pas mon truc (par contre j’aime manger… hum hum).

Je vous parle de recette capillaire. Oui, oui. Maintenant quelques mois que je me suis créée mes propres produits capillaires, et parce que ça marche sur moi, je vous propose d’essayer à votre tour.

L’avantage : tout est naturel et on en est sûre ! Et le prix bien entendu, 30 euros pour l’ensemble des produits ! Je vous promets aussi que c’est très facile et rapide à faire !!!

Alors déjà, il faudra vous procurer l’ensemble de ses produits :

Huile de ricin

 

Glycérine végétale

 

Gel d’aloe vera

 

Huile d’avocat

 

Je me suis procurée les produits sur le site Aromazone, c’est une vraie mine d’or pour dénicher tout plein de produits naturels et bios. Bien entendu, vous pouvez changer l’huile de ricin et l’huile de coco par les huiles de votre choix, celles qui sont efficaces pour nourrir vos cheveux.

Pour les recettes, j’ai par exemple pris la liberté de faire une demi-cuillère d’huile d’avocat et une demi-cuillère d’huile de coco (c’est mon huile fétiche, mes cheveux me le rendent bien!).

Enfin, si vous voulez rajouter quelques gouttes d’huiles essentielles pour adoucir l’odeur des préparations, n’hésitez pas ! Le beurre de karité (le vrai) ne sent pas extrêmement bon on est d’accord? Et bien entendu,  J’ai inséré du Macérât de Monoï, j’adore l’odeur du monoî en général (ça sent l’été!)

La Chantilly de beurre de Karité : 

  • 150g de beurre de karité
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 2 cuillères à soupe d’huile de ricin
  • 1 cuillère à soupe de gel d’aloe vera
  • 1 cuillère à soupe de glycérine végétale
  • Une dizaine de goutte de vitamine E
Leave-in hydratant : 

  • 4 cuillères à soupe d’après-shampoing sans silicone
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère à soupe d’huile de ricin
  • 2 cuillères à soupe de gel d’aloe vera
  • 1 cuillère à soupe de glycérine végétale
Un peu de rab? Allez !
Je n’ai pas testé les préparations qui suivent, mais ce n’est que du naturel, les cheveux ne peuvent qu’aimer 🙂
Pour hydrater ses cheveux au quotidien : 

  • 50 ml d’eau minérale
  • 2 cuillères à soupe d’aloe vera
  • 1 cuillère à soupe de glycérine végétale
Pour démêler ses cheveux : 

  • un quart d’après shampoing sans silicone
  • trois quart d’eau minérale
Pour des boucles définies : 

  • 4 cuillères à soupe d’après shampoing (sans silicone)
  • 4 cuillères à soupe de crème hydratante ou leave-in
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère à soupe d’huile de ricin
  • 2 cuillères à soupe de gel d’aloe vera
  • 1 cuillère à soupe de glycérine végétale

Pour la chantilly de karité et le leave-in, j’ai plutôt utilisé une cuillère à café. En effet, j’avais des doutes au début sur la conservation des produits que je souhaitais faire de petits contenants. Au final, après plus de 3 mois, la chantilly de karité n’a pas bougé d’un poil. C’est également le cas pour le leave-in hydratant.

Ce dernier, je l’ai mis dans un pulvérisateur (en ajoutant un peu plus d’eau) car je l’utilise également en spray lorsque je porte des tresses, après chaque shampoing. Mes cheveux restent ainsi hydratés et je n’ai pas de casse en enlevant les tresses.

Je porte actuellement les tresses de chez Mama Rose Beauty, et dès que je les enlève, je teste la recette pour hydrater les cheveux au quotidien. Celle-là peut être pas mal lorsque l’on veut porter ses cheveux en afro puff seulement.

Dites moi dès que vous tester les préparations les filles (et les garçons aux cheveux longs pourquoi pas), vos cheveux risquent de me remercier hihihi

Pleins de bisous doux,

Beauty tips : ma routine jour et nuit avec Bioderma (1ère partie)

Hello !!

J’ai mis beaucoup de temps à trouver une bonne routine pour la peau. Je ne suis pas très fidèle aux produits en général, j’aime bien changer. Cela vient surtout du fait que ma patience est proche du néant. Le résultat doit être rapide, très rapide, et si au bout de deux semaines je ne vois rien, hop, il est classé dans les indésirables. Intransigeante vous dites?

J’ai arrêté ma pilule il y a un an et demi, pas d’objectif bébé à l’horizon, j’ai juste pris conscience de la merde sans nom qu’est la pilule. Tout part de cet arrêt.

Ma peau a considérablement changé dans les mois qui ont suivis. Je n’étais pas sujette aux boutons, ni aux tâches mais ma peau mixte à tendance grasse me donnait déjà du fil à retordre.

Autant vous dire que la combinaison des trois : boutons, tâches et brillance c’est la totale ! C’est hormonal, je ne peux rien y faire tant que mon corps n’a pas retrouvé son équilibre. Et là, tout le monde danse la java dans mon corps, et je suis la seule à ne pas participer à la fête.

Bref, cela fait trois semaines maintenant que j’ai trouvé la routine parfaite de l’amour. Je vais vous parler de deux produits miracles que j’utilise le soir.

Bioderma : la solution pour les peaux mixtes et grasse à tendance acnéique

C’est le premier amour de ma peau. J’utilisais l’eau micellaire il y a quelques années et je l’ai arrêté car j’avais l’impression que ma peau s’accoutumait. Je pense qu’on ne la présente plus, ni son efficacité. Elle hydrate, purifie et démaquille la peau.

Je l’utilise à l’aide d’un coton sur l’ensemble du visage après m’être démaquillée, afin d’éliminer toute trace de maquillage restant. Il apporte le côté frais très agréable en fin de soirée d’été.

Eau micellaire : Bioderma

 

Niveau résultat, une peau de plus en plus nette après plusieurs utilisation. Je brille de moins en moins et cela malgré la BB crème et les fortes chaleurs d’été.

Aujourd’hui, je l’allie au sérum contre les pores dilatés. Bon que l’on soit d’accord, ce n’est pas le produit miracle utilisé seul, mais en faisant des gommages deux fois par semaine, les pores sont en effet beaucoup plus resserrés, et la peau plus douce.

Sérum : Bioderma

Je l’utilise seulement sur le front, le nez et le menton, à savoir les trois endroits où les points noirs aiment s’incruster.

Allez voir sur le site de Bioderma, il existe de nombreux traitement ciblé pour les peaux mixtes et grasses, certains traitent plus précisément l’acné, la peau déshydraté ou l’excès de sébum.

En parlant de l’excès de sébum, j’ai appris avec le temps que la peau grasse est la conséquence d’une peau qui n’est pas hydratée en amont. J’avais fait le test, avec une crème riche appliquée le soir, ma peau était moins grasse dans la journée, l’hydratation est donc la base !

N’hésitez pas à me donner votre routine soin, je serai heureuse de connaitre d’autres produits pour prendre soin de ma petite peau capricieuse!

Pleins de bisous doux as always !

Beauty tips : ma routine soin jour et nuit avec In’oya (2e partie)

Hello bis !!!

Foulard Naf Naf : ancienne Co’ similaire ici
Haut Undiz : similaire ici

J’ai fais cette article sur mes soins miracles en deux parties car cette seconde partie est beaucoup plus ciblée pour les peaux noires et mates. Je vous ai dit dans la première partie que suite à l’arrêt de ma pilule, des boutons et des tâches m’ont fait le plaisir d’apparaître sur mon visage.

J’ai bien entendu pris rendez-vous chez une dermatologue mais… quatre mois pour obtenir un rendez-vous, comment vous dire, une solution bis était de mise.

Et la solution a été la bonne. Je vous parle ici de la marque In’Oya

La marque est issue d’un laboratoire français crée en 2011 par un ingénieur en biomédical. Il se sert des recherches faites sur les peaux pigmentées pour mettre au point des produits qui ne vont pas dépigmenter la peau.

Encore aujourd’hui, et malgré le danger prouvé des produits éclaircissants, je vois encore des marques proposer des crèmes et des sérums qui éclaircissent la peau. N’ayant jamais utilisé de produits éclaircissants et étant profondément contre (clair n’est pas forcément égale à belle et foncé à laide hum hum…), je préférais rester avec mes tâches plutôt que d’acheter un de ces produits. D’ailleurs les produits In’Oya sont brevetés, ça sent la différence de composition.

Donc, deux semaines que je combine les produits In’Oya aux produits Bioderma, et le combo est juste parfait (whoup whoup c’est la joie!!!).

Dès que mes hormones sont au pic de la java, j’ai des boutons qui apparaissent et qui se transforment ensuite en tâche en disparaissant (hum..hum…aimable le cadeau!).

Je débute avec : Mon sérum Anti-tâche

Sérum Anti-tâche : In’Oya 39,90€

C’est comme qui dirait la star de la gamme. La texture est légère comme un gel et il n’y a pas d’odeur particulière. Je l’applique le matin et le soir, après m’être nettoyée la peau avec l’eau micellaire de chez Bioderma, seulement sur mes tâches.

Mes tâches se situent surtout au niveau de la joue droite (allez savoir pourquoi, les boutons préfèrent la face droite), le reste de mon visage étant relativement épargné.

La marque promet des résultats probant dès 28 jours, étant à la moitié, je vois déjà une modification de mes tâches qui sont moins prononcées.

Franchement, pour les filles avec un acné sévère et beaucoup de tâches, le chemin sera long mais les résultats seront au rendez-vous, il suffit d’être assidu. Et puis qu’y-a-t-il de mieux que de chouchouter sa peau matin et soir?

Petit aparté, le matin, il est obligatoire d’appliquer une crème solaire indice 50 sur les tâches pour éviter de bronzer par dessus. En effet, là est le piège. Comment voulez-vous qu’elles disparaissent si vous bronzer par dessus? Bien entendu, votre peau sera unifiée l’été, mais fini la période, vous perdrez votre bronzage mais pas vos tâches, d’où la sale impression à la fin de l’été d’avoir une peau disgracieuse, pleines de boutons et de tâches.

Il existe des stick solaires beaucoup plus pratiques pour les retouches en journée. J’utilise le stick Vichy qui est efficace, mais il en existe beaucoup d’autres. Le soir, il est inutile de l’allier à une crème solaire.

J’applique par dessus : Mon soin Unifiant Matifiant

Et oui, j’ai toujours la peau mixte, donc il est essentiel que ma crème de jour soit matifiante. Je brille essentiellement sur la zone T (front, nez, menton), et quand je brille, all eyes on me it’s spotlight ! J’ai donc besoin d’un produit sur-efficace !

Soin unifiant : In’Oya 29,90€

Elle est à associer au sérum anti-tâche afin d’unifier l’ensemble du visage. Question matité, le soin fait le job, mais cela se voit au bout de plusieurs jours. Je vois bien qu’il est de plus en plus efficace à mesure des utilisations. Il régule donc l’excès de sébum, unifie le teint et resserre les pores (merciiiiii!!)

Je l’utilise matin et soir également, afin de ne pas perdre l’efficacité du sérum et avoir le plus de résultats le plus vite possible.

Il y a dans la commande des échantillons que l’on peut choisir au préalable : j’ai choisi Mon gel Nettoyant Exfoliant (que j’ai adoré by the way) et Mon lait corps Unifiant Hydratant. Ma peau était si douce après le gel nettoyant que depuis il me fait de l’œil (mais avant il faut finir tous mes gommages snif sinon le doudou va râler).

Le lait corps peut être efficace pour les personnes ayant des irrégularités de peau sur le corps mais c’est pas avec un échantillon que je peux juger de son efficacité.

Le seul bémol : Le prix

Il a été mon plus gros frein car les produits sont quand même assez chers. Mais au final, on utilise tellement peu de produits : les 30ML du sérum et les 50ML du soin sont largement rentabilisés.

Donnez moi votre avis celles qui ont utilisés la gamme, et n’hesitez pas si vous avez des questions à m’en faire part, c’est tout en bas en commentaire 🙂

Je vous ferez un update au bout des 28 jours, puis quand les produits seront terminés !

Pleins de bisous doux as always,

 

 

L’été s’annonce Rouge

Hello !!!

L’été s’annonce écarlate par ici. Une couleur avec laquelle j’avais du mal depuis un bon moment. Ma conversion a commencé cet hiver, je me disais qu’un bel accessoire rouge pourrait égayer mes mornes tenues hivernales. Mais je n’ai pas trouvé mon accessoire coup de cœur, il a fallu attendre ce début juin.

Pour le coup, je ne suis pas tombée amoureuse une fois, mais deux ! Un vrai cœur d’artichaut cette Kymia vous me direz ! Beh ouais –‘

 

Sac : Elissa Paris 59€
Espadrilles : Pimkie 29,99€

Et voilà les bêtes !!!

Tout d’abord, ce sac bandoulière Elissa Paris de l’amour. Dès que je l’ai vu j’ai aussitôt craqué ( non en fait il était sold out, j’ai guetté telle une psycho tous les jours jusqu’à la délivrance). Il est même de la couleur de l’amour (ou de la passion à voir) : rouge vif !

Vous me direz : « Ce sac me fait penser à quelque chose…hummm ». Oui en effet, c’est une parfaite imitation du sac Chloé de la catégorie petit sac Faye. Sauf qu’à 1050€ le sac, je m’abstiendrai merci.

Le prix est de 59 euros, ce qui n’est franchement pas excessif pour un sac de cette qualité. En effet, il est en cuir fait en Italie et à première vue, la qualité à l’air folle. On verra avec le temps, mais pour l’instant je suis conquise. De plus, les sangles sont réglables ce qui est fortement appréciables pour les personnes de taille réduite (nooon je ne m’inclue pas du tout).

Enfin, les espadrilles. Ai-je encore besoin de préciser qu’elles sont rouges? (trop d’humour pardon). Elles viennent de chez Pimkie pour la modique somme de 29 euros (99 centimes hum hum). Elles sont très agréables à porter mais pour pouvoir affirmer cela, j’ai pris une taille au dessus.
Le 36 étant incroyablement serré en terme de largeur. Elles sont donc un peu plus lâches mais mon pied respire.
Niveau hauteur du talon, les 10 cm ne se sentent pas du tout, et franchement, vous pouvez gambader avec toute une journée à l’aise.

J’ai essayé de faire deux tenues différentes avec ces accessoires :

 

Combinaison : Zara 39,95€
 

 

Un look un peu babydoll avec cette combinaison blanche plutôt courte te baisse pas on va voir ta culotte ! Ce que j’aime chez elle, le haut brodé de fleurs, son tissu plumetis et l’ouverture dans le dos. Elle est très légère mais ce n’est pas le genre de matière à mettre par forte chaleur. J’ai profité d’une accalmie à 23 degrés (ouais quand on enchaîne les 37°, une journée à 23° c’est une accalmie, voilà, voilà!).

Haut : ancienne co Pimkie
Jean : ancienne co Zara

 

 

J’adore les looks contenant seulement deux couleurs principales. Et accorder le rouge avec le bleu marine + jean j’adore. C’est un haut acheté il y a deux ans chez Pimkie en période d’hiver. La marque a ressorti le même type de haut cette année donc j’ai espoir d’en prendre en une autre couleur d’ici la fin de l’année. Le bleu en général va très bien aux peaux noires, ainsi que le rouge, donc ici c’est le combo gagnant (sans prétention aucune).
Le jean, basique, slim, un peu délavé et troué sur les genoux, rien de bien frifrelon, on en voit des tonnes et des tonnes en ce moment, mais il fait toujours son petit effet.

N’hésitez pas à me faire des retours en commentaire les filles, je suis là pour m’améliorer. Et dites moi vos coups de cœur pour cette saison.

Je vous fais pleins de bisous doux as always !!!