Bye bye Mai. Bonjour Juin !!!

Aaaaaah Juin… Les terrasses, les apéros, les longues soirées de chaleur, les nuits blanches parce que l’on sue

Mais avant toutes ces joyeusetés… voici un petit aperçu de tous mes looks du mois de Mai. Tous ses looks sont tirés de mon instagram, en plus détaillées et approfondies ici. Et cela vous donne un petit aperçu de mon style vestimentaire (Or dimanche et jour de flemmingite aiguë bien entendu)

Tadam, voici donc ma rétrospective du mois de Mai.

L’adage dit « En Mai, fait ce qu’il te plait », blague, vous allez voir que ce mois était en effet plus doux, mais aussi très instable !

The First One pour une petite sortie au resto

Veste en jean : Pull and Bear 19,99€
Haut Bershka : similaire ici ou ici
Jean noir Zara : similaire ici
Compensées Kiabi : similaire ici ou ici

La tenue no prise de tête mais on sort quand même les talons! Voila comment je définie cette tenue. Simple mais efficace. J’ai trouvé ce haut l’année dernière. C’est un off shoulder aka on voit mes deux petites épaules. C’est un col très élargie au niveau des épaules avec des motifs aztèques que j’adore. Je l’ai associé avec une petite veste en jean, la fameuse, celle que l’on ressort dès que le printemps pointe le bout de son nez, annonciateur de beaux jours. Personnellement, j’ai craqué pour celle si car elle est bien cintrée et le blue jean clair peut être associé à tout vêtement ainsi qu’à toutes couleurs.

Je ne présente plus le pantalon noir, celui que l’on sort à tout va, quand on a pas envie de se prendre la tête puisqu’il s’associe avec tout.

J’ai un problème avec le total look jean. Donc dès que je porte une veste en jean, je l’associe obligatoirement avec un vêtement noir, blanc ou même de couleur tant que le matière n’est pas en jean.

Les chaussures, je les ai usées ce mois-ci. Vous savez quand on a un nouveau vêtement, on le porte et le porte encore (si l’on pouvait dormir avec…) Mon précieeeeuuuuux qui sera remplacé par un autre article très vite (Qui a parlé de fidélité?).
Bref, ce sont des compensées en nubuck très agréables à porter, pas trop haute mais un bon 7 cm de talon.

Vous reprendrez bien un deuxième verre (soyons raisonnable, juste une seconde tenue)

Haut : Mango 15,99€
Pantalon : Mango similaire ici
Sandales : Les tropéziennes de Mr Belarbi en noir / marron / doré 55€
Sac Pieces :  similaire ici

Ça se voit qu’il faisait déjà beaucoup plus chaud ce jour  là. Cette tenue sent le printemps bien installé. J’ai ressorti ce pantalon jaune moutarde acheté l’année dernière chez Mango. Ce pantalon droit est super bien taillé, pour ce genre de pantalon Mango assure.

Le petit haut provient de chez Mango également, et en cas de forte chaleur il apporte un confort sans faille. En effet, il est composé de 85% de coton et 15% de lin ce qui le rend très léger.

Les sandales multi-brides, je ne les vous présente plus tellement on en voit partout. Celle-ci sont des Tropéziennes de Mr Belardi et autant vous dire que je les ai usées l’année dernière. Elles n’ont pas bougées d’un poil : le cuir n’est pas abîmé, elles paraissent encore neuves. Franchement, cette marque travaille très bien le cuir, n’hésitez pas vous en aurez pour votre argent.

La troisième c’est tout ce que j’adore ! 

Veste en cuir : Shein
Body : Asos et similaire ici
Pantalon droit : Bershka
Puma creepers : similaire ici ou ici

La veste en cuir, le body, le pantalon droit et des baskets. Je pourrai m’habiller comme ça tous les jours. Le All Black + petite pointe de couleur comme toujours. Sauf qu’il commence à faire trop chaud aujourd’hui pour ce genre de tenue. Ce jour là, j’allais au marché, le temps était indécis au possible mi-pluie / mi-soleil, donc la veste était de mise.

Elle vient de chez Shein, achetée en fin d’année dernière. C’est une imitation des vestes de chez Zara/Bershka qui en font encore en ce moment.

Ce rouge n’est pas vif du tout ce qui est beaucoup plus facile à porter. J’ai du mal avec les couleurs vives en hiver, ou je ne jure que par le noir, le gris, le beige et le bleu essentiellement. Elle est très bien taillé et de toute façon, j’ai rarement eu de mauvaises surprises avec le site Shein. Allez jeter un oeil pour celle qui ne connaissent pas, vous serez étonnés de voir le nombre d’imitation d’excellente qualité qu’il peut y avoir. En même temps, pratiquement tous les vêtements sont fait en Chine donc bon.

Dessous, petit body asos, noir que j’aurais du prendre une taille au-dessus. Si je le ferme, tout le monde se met au balcon donc pour éviter les AVC dans la rue, je le porte comme un haut seulement.

Le pantalon droit est plus souple que celui de Mango du look précédant. C’est une collection actuelle présente autant chez Bershka que chez Pull and Bear, en plusieurs coloris et motifs. Je l’adore, il est tellement confortable, il m’en faudrait un pour chaque jour (j’attends les soldes avec impatience d’ailleurs!)

Les tennis sont des imitations des Puma x Rihanna de chez Aliexpress. Je ne regrette pas d’avoir pris les imitations plutôt que les vrais à 120 euros car… je ne les porte presque jamais. Je les trouve trop large pour ma petite taille (1m58) et je ne sais pas marcher je manque de ma casser la gueule avec les semelles compensées (surtout en marchant sur de la moquette au boulot, honte assurée!).

Bon maintenant,  place aux tenues courtes d’été où chaque cm de tissu en moins compte!  Et bonjour Juin !!!

Pleins de bisous doux !

Partir loin

Hello !!!

Crédit photo : Media

Petit article blabla afin que vous me connaissiez un peu mieux, moi et mes projets pleins la tête.

J’étais partie pour trouver mon petit CDI au chaud, acheter une maison, faire un enfant, prendre un petit chien… vous voyez le topo? Je m’étais préparée
à une vie bien cadrée. Pourquoi en fait? Pour faire plaisir aux parents, sécuriser ton entourage, ne pas dévier de la ligne pré-établie?

J’adore voyager, je travaille pour voyager (et payer mes factures aussi accessoirement). Chaque minute que je passe au bureau, je rêve de villes européennes ou de plages de sable blanc. Mais bon, je ne gagne pas des mille et des cent donc le retour sur la terre ferme est assez récurrent.

Bref, un joyeux dimanche frais de janvier 2017, je traînais sur la chaîne Youtube de Milca « Les Curls » (allez jeter un oeil à sa chaine, elle y parle d’astuce pour les cheveux crépus, de voyage et c’est très instructif), et j’apprends l’existence du PVT.

Le PVquoi? 

Le Permis Vacance Travail, appelé en sigle PVT. C’est un visa permettant de travailler ou non d’ailleurs (de se dorer la pilule si les sous vous le permettent) . Ce visa est d’une durée d’une à deux années.

Il y a de nombreux pays proposant des PVT : l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande pour les plus populaires, mais aussi l’Argentine, le Japon, la Corée du sud, Taïwan, Honk-kong, le Chili, la Colombie, le Brésil, le Mexique, l’Uruguay. Et pour les personnes habitant hors de l’Europe, il y a également la Belgique, la Russie et la France (et oui, perso je ne savais pas que la France en proposait).

Notre pays de prédilection est … Tadam

Crédit photo : PVtiste

Notre recherche s’est axée sur le PVT au Canada qui nous offre la possibilité de rester 2 ans sur le territoire. Il y a environ 11 000 demandes par an pour le Canada, pour 6550 places environs offertes aux français, et 750 pour les belges par tirage au sort.

Ps : tous les PVT ne se font pas par tirage au sort, cela est spécifique au PVT Canada.

Donc en ce 03 janvier 2017, bien au chaud sur le canapé et profitant de mon jour de RTT, le doudou me dit : » qui ne tente rien à rien, on s’inscrit et on voit ».

Et là, tout s’enchaîne. J’avoue que j’ai eu une chance de cocue sur ce coup là. Je m’inscris le 3 janvier dans le bassin de candidat, je suis tirée au sort le 5 janvier, et le 27 je payais 220 dollars (environ 160 euros) pour mon PVT. A partir de là, j’ai un an pour quitter le territoire français et m’envoler chez nos joyeux amis canadiens.

Le chéri est quant à lui tiré au sort quelques mois plus tard : quelques mois de stress donc car le PVT est individuel. En gros, s’il n’avait pas été tiré au sort, j’étais la seule à partir et lui n’aurais eu droit qu’à un permis touriste d’une durée de 6 mois s’il décidait de m’accompagner. Donc bim, seconde chance de cocue, on a tous les deux notre PVT.

Aujourd’hui, c’est officiel, nous partons début janvier, parce que le doudou fini son travail fin novembre et histoire de profiter des fêtes en famille, car nous ne risquons pas de revenir en France d’ici ces deux ans.

Quelle ville choisir ? 

Crédit photo : Ville de Montréal

On a porté notre choix sur Montréal, car premièrement c’est francophone et mon anglais n’est plus aussi bon qu’avant (manque de pratique), que c’est une ville cosmopolite et très attrayante en terme d’activité.

Et surtout, il y a un fort bassin d’emploi, même si pour commencer, je ne vais pas chipoter sur le métier à exercer. On souhaite avant tout travailler afin de découvrir le Canada et pourquoi pas les Etats-Unis, Cuba, l’Amérique du Sud, les îles…

Et maintenant l’attente de partir…

Heureusement, notre expatriation se fait à deux, car en cas de petits coup de blues, je pourrai toujours compter sur ma moitié. Puis hormis ma famille, je ne pense pas pouvoir faire ce projet avec quelqu’un d’autre que celui qui partage ma vie depuis 7 ans maintenant.

Il me tarde à ce jour le moment de prendre l’avion, décoller vers un futur non maîtrisé. Plus les mois vont passer et plus l’excitation va monter. J’idéalise sans doute mon PVT, à savoir trouver un super job, se faire des amis venant des quatre coins du monde, voyager et découvrir tous pleins de pays…

Ralala, je vous laisse sur ses rêveries et vous dirige vers le site des PVtistes. Franchement, voyager est une richesse et permet de s’ouvrir au monde donc osez !!!

Pleins de bisous doux,

Shades of blue

Hello !!!

Haut Bershka (ancienne co ) : similaire ici ou ici
Lunettes Ray Ban : Gastby

 

Je commence. Premier look du blog. C’est un look assez sobre pour une fin de soirée printanière en ville. La jupe en jean, on aime ou l’on aime pas j’avoue. Hormis le pantalon en jean, j’ai eu longtemps en horreur cette pièce. J’ai porté toute sorte de jean étant bien plus jeune : la fameuse mini jupe et même un trench en jean (faute de goût vous dites, m’en fou c’était au CM2 ça compte pas! ).

Pour moi, la mode ne se renouvelle pas, on s’inspire de nouvelles modes qui sont en fait d’anciennes revisitées. Je m’explique. Le retour du jean, So 90’s ! Et associé à un crop top, double so 90’s !

Pour ce look, j’ose le crop top mais avec cette jupe taille haute histoire de ne pas montrer la bidoche et de gainer un minimum.

J’aime associer des nuances de couleurs. En l’occurrence un camaïeu de bleu pour cette tenue. Ici, du blue jean pour la jupe donc, du bleu ciel pour le haut et un bleu canard pour les chaussures. En couleur, je ne prends aucun risque. Une couleur « forte » principale et le reste de ma tenue assez sobre.

Ou je pimente parfois mes tenues sobres avec des accessoires tels que des bijoux de couleur doré ou de gros colliers en wax qui vont détonner #racinesafricaines

Le bleu est également présent pour les accessoires. Mon sac 24h de chez Darel offert par le chéri à Noël. Il a été mon sac fétiche de l’hiver car il apportait la petite touche de couleur, à savoir le bleu marine, à toute mes tenues hivernales principalement noires, grises et… voilà. Aujourd’hui, et surtout en cas de grosses chaleurs, je privilégie les sacs bandoulières, beaucoup plus pratique pour crapahuter en ville. Petit aparté, j’avais peur que le cuir coloré vieillisse mal et absolument pas (yoouuuhooou !!). Bien au contraire, plus le temps passe, plus le cuir se patine et donne un côté vintage chic et roots.

Sandales Pimkie : similaire ici ou ici

 

Et enfin, les chaussures. Elles ont été mon coup de coeur de l’été dernier. Achetées chez Pimkie pour 35 euros, elles sont assez confortable pour des talons mais seulement pour quelques heures hihihi. J’adore ce bleu canard, qui sublime toutes les teintes selon moi, de la plus pâle à la plus foncée.

Dites moi les filles comment vous auriez-associé la jupe en jean?  J’attends vos manières de la porter 🙂

Pleins de bisous doux !

The magic touch of Rituals

Hello !!!

 

Rituals – The ritual of Sakura

Pour ceux qui ne connaissent pas Rituals, c’est une marque néerlandaise qui s’inspirent d’anciennes traditions orientales pour créer des gammes de produit originales et bio-éthique.

Cela fait un bon petit moment que je suis tombée totalement « in love » des produits Rituals et d’une gamme en particulier : The ritual of Sakura.

The ritual of Sakura – crème 17€50

J’ai découvert le baume pour le corps grâce à la birchbox mais ce n’était qu’un échantillon. Autant vous dire que lorsque j’ai vu le pot de crème à Sephora je n’ai pas hésité une seconde!

La gamme s’inspire d’anciennes traditions japonaises et allie la fleur de cerisier et le lait de riz biologique. Le résultat ? Une crème fouetté tellement douce pour le corps que l’on pourrait prendre un bain avec (en mode Cléopatre un peu avec des gens qui vous massent). Et l’odeur, à tomber par terre ! Croyez-moi, l’odeur reste longtemps sur le corps. La crème n’est pas grasse, et pourtant, en bonne africaine, pour moi plus c’est gras plus ça hydrate : et bin que neni ! Elle n’est pas grasse et elle hydrate !

Et coté bonus, pour les grosses utilisatrices de crème, une recharge à replacer dans le pot existe une fois le contenant acheté :  très utile, économique et écologique yeah !

The ritual of Sakura – gel moussant 8€50
et huile de douche 8€50

Depuis, ma famille Rituals s’est élargie avec l’huile de douche, le gel moussant et le déodorant.

Du côté de chez swann, non pardon. Du côté de la douche, l’huile et le gel sentent évidemment bon, c’est la même odeur que la crème. L’huile ne m’a pas tant emballée que ça, je trouve qu’elle se termine vite et n’a rien d’exceptionnelle. Par contre, le gel moussant est assez étonnant… déjà il ne mousse presque pas. Mais c’est pas plus mal car le gel est épais, du coup une bonne noisette suffit. Et je sais pas mais pour moi, qui dit mousse dit beaucoup d’air et donc très peu d’utilisation : le gel est donc très économique.

 

The ritual of Sakura – déodorant 8€ (grand format)
et 3€ (petit format)

Le déodorant est une vraie révélation aussi ! Je ne parle plus de l’odeur, fleur de cerisier
+ lait de riz bio tout ça tout ça !! odeur wouah !!! Kymia on a saisi c’est bon ! Bref, le déo est super efficace, mes petites aisselles voyagent en Asie tous les jours et restent sèchent comme un rouleau de printemps (quoi???)

Je vous ai dit, dur d’en dire du mal. Autant le design m’a conquise : simple et épuré avec la petite touche de bois sur la crème pour le côté écolo sans doute.

Et même le prix est abordable : ralala cette gamme est parfaite. Mon prochain test sera à coup sur la gamme « ritual of Karma » : le design me fait de l’oeil j’avoue et je me dis que que l’alliance du lotus et du thé blanc bio associé au soin solaire peut être parfait pour l’été.

Dites moi ce que vous pensez de Rituals les filles et les garçons (d’ailleurs il y a une gamme pour les hommes aussi que le doudou teste).

Bisous doux,

About Mama Rose !!!

Hello !

Mèches : Mama Rose Beauty
Haut : ZARA
Short : KIABI
Sandales : PIMKIE

Aujourd’hui je vous parle cheveux! Ralala les cheveux !!! Ici, vous allez être servi capillairement parlant, je change de coiffure toutes les 4/5 semaines hahaha !

Et ces temps-ci, au niveau capillaire, ça a été la cata. J’ai fais un lissage brésilien qui m’a asséché les cheveux. Attention, je ne dis pas que les lissages brésiliens assèchent les cheveux, certains sans doute. Logiquement j’utilise le lissage brésilien de chez Tatiana.B mais il y avait une rupture de stock, je me suis donc tournée vers un lissage à 40 euros en parapharmacie : grosse erreur ! Après avoir lisser au fer, mes cheveux sentait le cramé malgré le shampoing 24h plus tard !

J’ai enchaîné avec une coloration permanente de chez l’Oréal, la gamme Colorista pour un rendu rouge sur les pointes. Beh ça n’a pas coloré un poil (ça compte pas quelques reflets auburn on est d’accord?) bref… catastrophe j’ai dis !

Mèches : Mama Rose Beauty – paquet 14″ – 6€90

J’étais fâchée avec mon cheveu à un point vous ne pouvez pas savoir! ! J’ai alors voulu me faire des tresses afin de protéger mes longueurs et de laisser reposer mes cheveux un peu. Pour le choix des mèches, cela a été un coup de cœur.

Imaginez moi traîner sur insta, voir de magnifiques tresses sur le compte de Mama Rose Beauty, me dire « mais c’est MAGNIFAAAIIIIQUE!!! » et c’est fini : site, carte bleue, done!

Allez faire un tour sur le site vous verrez: des dégradés de bleu, de vert, de violet, de gris il y a des tresses pour tous les goûts! Perso j’ai opté pour le blond. La mèche Amy est un joli dégradé, en mode tie and dye, allant d’un brun foncé à la racine à un blond cuivré aux pointes.

Boucle d’oreille : MOA

J’en ai fait des box braids (aka longues tresses pouvant être plus ou moins fines) chez une dame adorable Cours de l’Argonne à Bordeaux. Pour les connaisseuses bordelaises, je vous mettrai l’adresse en bas de page).
Je vous avoue, j’avais peur pour le blond (j’ai pas le teint de Beyoncé et je ne voulais pas avoir le rendu de Bacary Sagna). Et beh 6 paquets de mèche plus tard, j’adore le résultat!!! La mèche est souple et facile à tresser, la couleur est flamboyante et ne vire pas au terne (ça fais déjà deux semaines que je les porte).

 

Foulard : Vente privée HAPPY 50

Regardez moi Queen B in the place hahaha ! En tous cas n’hésitez pas les filles! Osez la couleur ! Sur le site vous craquerez à coup sur (je sens que vos banquiers vont m’adorer!)

Allez la bise, je m’en vais faire la diva !

Mèche faite chez HAIR IVOIRE :
26 cours de l’Argonne
33000 Bordeaux

Bienvenue chez Kymia

Hello!

cropped-20273562_10213551991222822_459025232_o-2-e1535901340955.jpg
Hello. Moi c’est Neil et j’écris sous le nom de plume Kymia. Avant d’être un prénom, kymia signifie la paix en lingala, magnifique langue originaire de la R.D.Congo.
Ici, le maître mot est : partage. Et ça tombe bien, j’ai beaucoup de chose à dire sur le monde d’aujourd’hui et sur la vie quotidienne. Je suis une jeune femme active de 28 ans, bordealaise expatriée au Canada, maman d’un petit Ayden depuis mai 2018, aimant la mode, les produits de beauté mais aussi férue de sport et de voyage.
Ce blog je l’imagine comme étant un melting-pot d’idées et d’informations sur tout ce qui touche à la femme moderne, ancrée dans son monde, et qui n’oublie pas d’où elle vient
J’accouche donc de mon petit bébé blog en cette belle journée du 22 mai 2017, et je vous souhaite de me suivre dans cette magnifique aventure qu’est le blogging.